1er café hypnose

Bonjour à tous !

Le premier café hypnose a eu lieu jeudi soir 21 septembre  et vous étiez nombreux à vous intéresser à l’hypnose.

Voici pour celles et ceux qui n’ont pas pu faire le déplacement ce qui s’est passé. C’est un condensé et tout n’y est pas consigné :

 

Alors pour ce premier café d’hypnose, nous vous remercions de vous joindre à nous pour échanger autour de cet outil. Ce café, est vraiment à la bonne franquette et ne se veut pas prise de tête mais simplement une façon de vulgariser et de parler en terme simple d’hypnose. Parfois, il est plus facile de comprendre par une démonstration, alors il est possible que selon l’orientation que prend l’échange, nous proposions de vivre une expérience liée à l’hypnose ou à l’état. Donc on parle d’hypnose et forcément on a tous une idée de ce que c’est, n’est-ce pas ? qu’on le veuille ou non, on en a tous une référence proche ou lointaine.

Il y a souvent du mystère ou du magique qui entoure ce mot, quelle idée vous vous en faites ? Qu’est-ce que l’hypnose pour vous ?

Participant : c’est un état où on perd complètement le contrôle…

Participant : oui, c’est ce qu’on voit à la télé, il y a un hypnotiseur qui donne des ordres et la personne obéit.

Participante : je ne pense pas que l’on perdre vraiment le contrôle.

(Silence de réflexion)

Participant : C’est en tout cas ce que disent les personnes hypnotisées, elles entendent ce qui se passe autour, mais elles ne peuvent pas réagir… non ?

Intervenant : Et les autres qui ne se sont pas encore exprimés, pour vous est-ce que c’est ça aussi pour vous l’hypnose ?

Participant : ben… heu… je ne sais pas trop, il me semble que c’est tout faux ce qu’on nous montre à la télé… et puis en même temps, j’ai vu aussi à la télé que l’hypnose pouvait remplacer l’anesthésiant lors d’opération… mais ça n’a rien à voir avec l’autre truc…

Intervenant : oui, là, la personne hypnotisée ne fait pas la poule…

Participant : c’est aussi utilisé par les sportifs, j’ai vu ça l’autre jour à la télé. Mais c’est un peu mystérieux car on ne dit pas vraiment ce que c’est, ou ce qu’on ressent quand on est dans cet état.

Intervenant : Donc on peut distinguer 2 utilisations de l’hypnose complètement différentes, voir 3 ou 4. Personne n’a entendu parlé que l’on pouvait faire de la thérapie avec cet outil ?

Participants : ah, oui bien sûr !

Intervenant : Pour résumer, on peut donc distinguer 4 utilisations différentes de l’hypnose :

  1. Le divertissement avec l’hypnose de spectacle
  2. L’anesthésie, analgésie et accompagnement médical dans l’utilisation dans le milieu médical.
  3. Le Coaching sportif ou la préparation mentale pour les sportifs.
  4. La thérapie.

On peut aussi distinguer deux choses différentes dans ce terme d’hypnose :

1 La technique, l’outil

2 L’état, dans lequel on se retrouve quand on utilise sur nous l’outil

On utilise l’hypnose pour être en hypnose.

… Nous avons pu définir dans le plus large spectre l’utilisation de l’outil, définissons maintenant l’état.

Nous pouvons conclure que ce que nous vivons chaque jour comme un décrochement de la pensée, une absorption de soi dans un autre temps et un autre espace est une définition possible de transe quotidienne naturelle.

Hypnose fait référence à la mythologie grecque où le Dieu hypnose endort les dieux et les hommes. Par contre lui ne dort pas, c’est le veilleur…

On a coutume de dire que l’hypnose est un état modifié de la conscience, mais cette définition nous laisse un peu sur notre faim. Car on peut se rendre compte assez vite que des états modifier de la conscience, il en existe un nombre incalculable. Etre amoureux, être en colère, ou triste pour en nommer que quelques-uns. Est-ce que cela fait de ces états un état hypnotique. Pas au sens stricte du terme du moins.

Dans les états modifiés de conscience il y a la transe. Le préfixe « Trans » signifie passage entre deux états : transparent, transport, transformation, transfigurer etc….

L’état entre veille et sommeil, c’est-à-dire ce moment où l’on n’est ni endormi, ni complètement éveillé, celui que l’on nomme dans notre langage populaire dans la journée : être dans la lune, avoir décroché, être sur mars, être à l’ouest, être perdu dans ses pensées, c’est cet état ce que l’on nomme l’hypnose. Alors vous vous rendez compte maintenant que vous avez vécu un bon paquet de moments d’hypnose, ne serait-ce qu’aujourd’hui.

Participante : Eh ! oui, moi je suis souvent dans cet état… même parfois quand je conduis… c’est fou, une fois à la maison, je ne me souviens de rien du trajet, j’étais complètement perdue dans mes pensées.

Participant : moi c’est pareil, parfois même en marchant… (rire)

 

L’hypnose est donc un état entre veille et sommeil qui est un état de transe qui est un état modifié de la conscience. On parle aussi d’état élargit de la conscience, car l’on peut agir avec le conscient sur l’inconscient tout à coup. Comme si dans l’état d’hypnose on ouvrait un porte à l’inconscient qui permettait de communiquer avec lui.

 

Est-ce que vous voulez observer ce décrochement de la conscience ?

Participants : oh ! et bien oui,

Participant : … si c’est possible !

Intervenant : bien sûr que c’est possible, je vous ai dit que c’était un état naturel donc chassez le naturel et …

Participant : il revient au galop !

Intervenant : Yes ! bon, alors qui vient ici ?

…. (Silence)

Pas tout le monde en même temps ! vous avez peur de faire la poule, ou peur de perdre le contrôle ?

On va parler de ce contrôle… mais pour l’observation du moment, ce sera juste un moyen pour les autre de pouvoir observer ce décrochement et rester bien attentif à ce qui se passe.

Alors qui vient !

Participant : bon, ben moi j’y vais. (Il vient s’assoir à côté de l’intervenant)

Intervenant : bien, vous n’avez rien à faire juste à rester là, et les autres à être attentif, en attendant on va parler justement de ce fichu contrôle…. Oui fichu contrôle parce qu’en réalité plus on veut contrôler moins on contrôle, c’est un peu comme si plus on voulait pas moins se laisser aller, pour ne pas perdre pied qu’on finit justement par ne pas garder le contrôle, (en accélèrent le débit de la parole) c’est comme quand vous croisez ou enroulez les bras et que vous voulez bouger un doigts précis, votre esprit est embrumé, contusionné par la positon, si bien qu’il fait de fausses interprétations, et puis quand il ne comprend pas tout, il se rattache à ce qu’il connait ou a déjà compris, ce qu’il n’a pas plus encore pas compris, en tentant de faire de pond avec des choses pas moins inconnues que tout le reste qui sait en permanence dans ce qu’il connait parfaitement bien… ou l’inverse quand ça se produit aussi, c’est ce qui permet ce truc assez fou du cerveau et de comprendre parfaitement de quoi il s’agit, et ça vous l’avez tous expérimenté, vous vous en souvenez ? (Participant à côté de l’intervenant, le regard dans le vide) (silence de l’intervenant) (plusieurs personnes dans l’assistance ont le même regard fixe dans le vague ou dans le vide).

(Long silence encore… )

Intervenant : très bien, vous l’avez remarqué… ? Oui vous pouvez tous revenir ici, il est jeudi soir on est au cabinet Lotus Santé, à Echandens et il est l19h55.

(rire)

Certains participants : Ah oui ! on s’est fait avoir !

Intervenant : Voilà ! c’est ça la porte qui s’ouvre. Le problème ou la chose dommage c’est que ne connaissant pas ce que cet état peut vous offrir vous n’en faites la plupart du temps rien, voir pire, c’est souvent dans cet état que vous pensez aux problèmes survenu dans les passé, d’hier, ou de la semaine ou du mois dernier, ou que vous anticipez les problèmes à venir…. Vous vous faites alors des séances d’hypnose négatives.

 

Donc le contrôle glisse vers autre chose mais vous savez que vous pouvez sortir de cet état à tout moment ce n’est donc pas une perte de contrôle au profit de quelqu’un d’autre. Vous pouvez décider à tout moment de revenir.

….

….

… S’en suivit toute une discussion et un partage d’expériences relatives à cette état spécifique de décrochage du conscient.

 

Merci à tous les participants pour leur contribution pour ce partage d’expériences et cette exploration de ce magnifique outil qu’est l’hypnose.

 

Nous vous donnons rendez-vous donc au prochain café hypnose.

Nous l’avons programmé le jeudi 13 octobre à 13h30. L’heure du café après le repas.

Est-ce que vous serez disposé à venir à ce moment de partage ? C’est un test quant à l’heure.

Vos réactions, sont les bienvenues et partagez autour de vous la possibilité de nous rejoindre pour ce moment d’échange convivial et en toute simplicité.

 

Au plaisir de vous y retrouver.